Une entreprise familiale

Une passion

Familiale
1920
1959
1961
1983
1995
1998
2001
2008
2010
2013
2014
2016
1920

1920

L’histoire de la maison Piat commence dans le Jura, « pays » dont les traditions horlogère et lapidaire remontent au 17e siècle. A cette époque, les persécutions religieuses poussent les horlogers et les tailleurs de pierres précieuses à s’installer dans ce département français proche de la Suisse. En 1920, on estime à 8000 le nombre de lapidaires exerçant le métier au cœur des montagnes.
 
Parmi eux se distingue René Grospiron, pupille de la nation. Il a appris le métier grâce à son beau-père et n’a que 18 ans lorsqu’il est primé à l’exposition des Meilleurs Ouvriers de France. Moins de dix ans plus tard, il s’installe à Paris et crée sa société de négoce de pierres fines et synthétiques, domaine très en vogue après-guerre.
1959

1959

Daniel Piat, ingénieur, rejoint l’entreprise de René Grospiron et devient rapidement responsable des ateliers lapidaires. Comme son beau-père, il est un entrepreneur-né, capable de propulser la société familiale dans une nouvelle ère tout en restant ancré dans la maîtrise d’un savoir-faire ancestral. Grand aventurier, il parcourt le monde pour acheter des pierres précieuses à une époque où rares sont ceux qui osent entreprendre ces voyages, qui représentent de véritables expéditions !

 
1961

1961

Daniel Piat crée l’Association Française de Gemmologie, pour développer la connaissance des pierres précieuses auprès des professionnels. Cet entrepreneur souhaite aussi que les clients, originaires du monde entier, puissent découvrir de nouvelles pierres, autres que les célèbres saphirs, rubis et émeraudes. De ses voyages, il ramène le saphir jaune, le grenat vert, le sphène.
 
1983

1983

Daniel Piat éprouve le besoin de diriger sa propre entreprise. La maison Piat est née. Sans relâche, il développe de nouveaux concepts, trouve des marchés exceptionnels et réalise des pièces qui le sont tout autant, tel ce tapis entièrement fabriqué en pierres précieuses : une prouesse technique et artistique compte tenu du nombre de pierres aux couleurs homogènes nécessaires à sa réalisation. Visionnaire de talent, il demeure en quête de procédés novateurs.

1995

1995

Emmanuel Piat fait son entrée dans le métier. Diplômé d’architecture intérieure, il se destinait à une carrière de designer. Il participe avec son père à la réalisation d’un paravent en pierres précieuses et au dépôt d’un brevet de serti invisible hexagonal. La recherche constante d’innovation et d’excellence réunit le père et le fils. Ce dernier apprend à la fois les métiers de négociant, courtier, chef d’entreprise et gemmologue.

1998

1998

Emmanuel Piat prend la direction de la société. Artisan créateur autant qu’entrepreneur, il souhaite dès lors perpétuer le savoir-faire lapidaire traditionnel tout en inscrivant la Maison Piat dans son siècle. Une idée l’obsède : associer les techniques modernes à l’art lapidaire. Il n’a de cesse de faire retailler les pierres au point qu’il finit par développer son propre atelier lapidaire. En s’inspirant des anciennes tailles, alliées aux nouvelles technologies, il repousse toujours plus loin les limites du lapidaire.

2001

2001

Emmanuel ouvre un centre de tri à Bangkok, avec son frère Eric qui y est installé depuis 1987.

2008

2008

L’ouverture de l’atelier lapidaire thaïlandais s’impose pour les pierres calibrées.

C’est aussi l’année de la création de l’atelier parisien.

2010

2010

La Maison Piat s’installe rue de la Paix pour être au plus près des grands joailliers de la place Vendôme. L’atelier lapidaire parisien développe une taille talentueuse pour sublimer l’éclat et la couleur des pierres de centre et l’ajustage sur œuvre, tout en valorisant la recherche et le développement. Ici sont nées des pièces d’exception, notamment en serti invisible, pour des maisons de la place Vendôme.

 

2013

2013

Gage de son expertise, La Maison Piat est reconnue par le label « Entreprise du Patrimoine Vivant » délivré par le Ministère français de la culture.
Emmanuel Piat est déjà membre de la Fédération Française de la Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie, Pierres et Perles (UFBJOP) ainsi que de l’Association Française de Gemmologie.

2014

2014

Le bureau de Genève prend son essor pour offrir un service de proximité à l’horlogerie Suisse, et l’entité parisienne est reconnue Opérateur Economique Agréé (OEA) par la douane française.

2016

2016

La Maison Piat, partenaire privilégié des joailliers créateurs grâce à son savoir-faire et son expertise étendue à l’international, entre au Comité Vendôme.

 
Aujourd’hui, la Maison Piat continue de développer de nouveaux procédés de taille et de facettage pour une clientèle toujours plus exigeante.
Soucieuse de transmettre son savoir-faire, la Maison Piat propose également une offre de formation sur-mesure pour les professionnels souhaitant compléter leurs connaissances dans le domaine des gemmes de couleur et de l’art lapidaire.

{"dots":"false","arrows":"true","autoplay":"false","autoplayInterval":"3000","speed":"300","fade":"false"}